Navigation Links
EUROPLASMA: Résultats consolidés 2012
Date:9/26/2013

BORDEAUX, France, September 26, 2013 /PRNewswire/ --



Le Conseil d'Administration d'Europlasma, réuni le 18 septembre 2013 sous la présidence de Pierre Catlin, a arrêté les comptes sociaux et les comptes consolidés de l'exercice clos au 31 décembre 2012. Il a été décidé de réunir les actionnaires en Assemblée Générale Mixte le 8 novembre 2013, à Bordeaux.

Les diligences d'audit sur les comptes sociaux et consolidés sont en cours de finalisation par le collège des commissaires aux comptes.

Activité et résultats

En milliers d'euros (KEUR) 2012 2011 Variation Chiffre d'affaires 35 338 58 030 -22 692 -39% EBITDA -9 204 2 688 -11 892 -442% Résultat opérationnel - 18 215 -446 -17 769 - 3 984% Résultat financier -4 327 -345 -3 982 - 1 154% Résultat net de la période -21 152 -1 235 -19 917 - 1 613% Résultat net, part du Groupe -20 891 -1 341 -19 550 - 1 458% Résultat par action (en euros par action) -1,33 -0,09 -1,24 - 1 378%

Source  : Comptes consolidés 2012 arrêtés par le Conseil d'Administration du 18/09/2013

Activité et chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires consolidé annuel 2012 s'établit à 35 338 K€, soit une baisse de 39% par rapport à 2011, concentrée au niveau des secteurs d'activité Energies Renouvelables et Air et Gaz.

L'activité « Etude et Ingénierie, torches et procédés » a enregistré un chiffre d'affaires de 2 457 K€ en 2012, ce qui représente 7% de l'activité du Groupe contre 2% en 2011.

Depuis 2010, Europlasma collabore avec Iberdrola et Belgoprocess dans le cadre d'un contrat de traitement et de conditionnement des déchets faiblement radioactifs de la centrale nucléaire de Kozloduy (Bulgarie), dit KNPP. L'exécution du contrat a repris au terme d'un report d'une année des échéances demandé par le client et, au 31/12/2012, les équipements étaient livrés sur le site de Morcenx et le montage du four plasma avait débuté, aux fins de tester l'installation et d'obtenir sa réception en usine avant son démontage, expédition et remontage sur le site de la centrale Bulgare.

Europlasma a poursuivi ses activités de R&D dont notamment le programme KIWI (Kobelco Industrial CHO poWer GasIfication) développé en partenariat avec Kobelco Eco-Solutions (ex Kobe Steel). Ce programme commun de recherche et développement dans le domaine de la production d'énergie à partir de déchets vise la mise au point d'un équipement industriel basé sur les technologies respectives d'Europlasma et de Kobelco. Ce programme, qui représente un co-investissement de plus de 6 millions d'euros sur 3 ans, a reçu le soutien d'OSEO et du Conseil Régional d'Aquitaine. Au 31/12/2012, le pilote était construit et mis en service et trois campagnes d'essais avaient déjà été menées au cours des mois d'octobre, novembre et décembre 2012. Ces premières campagnes se sont déroulées conformément aux attentes et les résultats d'analyses sont satisfaisants.

Par ailleurs, le programme de recherche SESCO, en partenariat avec les laboratoires PROMES et Cemthi, primé par l'ADEME dans la catégorie « technologie innovante pour l'environnement » a suivi son cours. Ce programme consiste à utiliser le COFALIT (matériau issu de la vitrification d'amiante) pour le stockage d'énergie solaire et est soutenu par l'ANR.

La branche Energies Renouvelables  a généré un chiffre d'affaires de 2 544 K€, contre 17 186 K€ en 2011, correspondant essentiellement à la poursuite de la construction de la centrale électrique à Morcenx, qui a débuté le 1er décembre 2010 et dont l'inauguration a eu lieu en juillet 2012.

La défaillance du gazéifieur, équipement-clé du procédé, ainsi que divers autres incidents, ont retardé la réception technique provisoire (« Take Over Date ») de la centrale électrique à Morcenx et ont généré des frais supplémentaires, faisant passer le contrat EPC (Engineering Procurement and Construction) en pertes. Le coût de remplacement du gazéifieur défectueux, décidé post-clôture 2012, a été inclus dans les coûts à terminaison du contrat au 31/12/2012 au regard de la méthode de reconnaissance à l'avancement du chiffre d'affaires et de la marge du contrat d'EPC, aggravant encore la marge déficitaire du contrat.

Le Groupe a signé le 27 juillet 2012 un nouvel accord avec le partenaire et actionnaire majoritaire de la centrale électrique à Morcenx. Cet accord, qui porte sur les modalités de réalisation et de financement de 8 nouvelles usines de production d'électricité à partir de déchets et de biomasse, prévoit une contribution de CHO Power (filiale à 100% d'Europlasma, dédiée aux Energies Renouvelables) à hauteur de 10% des coûts de construction, le solde étant à la charge du partenaire financier. En contrepartie de cette contribution, CHO Power disposera d'une participation de 25% dans les nouvelles usines ; ce pourcentage pourra être augmenté jusqu'à 40% suivant des critères de réussite liés à l'avancée du projet concerné. CHO Power sera attributaire des contrats de construction « EPC » et d'exploitation/maintenance (O&M, Operations & Maintenance) de chaque usine. Cet accord est conditionné à l'obtention de bonnes performances sur l'usine de production d'électricité à Morcenx.

L'activité de destruction des Déchets Dangereux a contribué à hauteur de 18% au chiffre d'affaires du Groupe avec 6 250 K€ réalisés au 31/12/20112 contre 7 960 K€ au 31/12/2011 (soit 13% du chiffre d'affaires consolidé en 2011).

Au 31/12/2012, 3 048 tonnes de déchets d'amiante ont été traitées contre 4 521 tonnes en 2011. Cette baisse de production est essentiellement due à l'arrêt de plusieurs semaines de la ligne de traitement, les investissements majeurs (> 2 M€, en grande partie financés par un « prêt vert » accordé par OSEO dans le cadre du programme « Investissement d'avenir » décidé par l'Etat) effectués dans la zone de préparation des charges n'ayant pu être réalisés dans le calendrier fixé ni réceptionnés lors de leur achèvement initial en raison de non conformités importantes ; ces dernières ont nécessité de nouveaux travaux en zone confinée et une remise en route graduelle de la ligne de traitement.

Au niveau commercial, l'activité est restée stable avec 6 106 tonnes réceptionnées en 2012 contre 6 190 tonnes en 2011.

Le secteur Air et Gaz a contribué à hauteur de 68% au chiffre d'affaires consolidé sur l'exercice 2012, avec des revenus qui s'établissent à 24 087 K€ contre 31 516 K€ au 31/12/2011 (54% du chiffre d'affaires consolidé 2011). L'activité sur les métiers historiques a été aussi soutenue en 2012 qu'en 2011 mais avec une baisse des revenus compte tenu du montant exceptionnel de la commande Sharp/Air Liquide de plus de 10M€ comptabilisée sur les exercices 2010 et 2011.

Performance opérationnelle

Au 31/12/2012, L'EBITDA consolidé s'établit à (9 204) K€ contre 2 688 K€ au 31/12/2011. Les pertes opérationnelles du Groupe au cours de l'exercice 2012 proviennent des segments Energies Renouvelables et Déchets Dangereux et se décomposent comme suit :

  • le segment Energies Renouvelables présente un EBITDA négatif de (8 973) K€. Cette perte s'explique par l'accumulation des coûts d'exploitation liés à la période étendue de mise en route de l'usine CHO Morcenx, au coût de remplacement du gazéifieur défaillant de l'installation, et aux indemnités de report de la Take Over Date de l'usine. Ces frais ont été enregistrés dans les coûts à terminaison du contrat d'EPC en 2012, le rendant ainsi fortement déficitaire.
  • l'activité de Déchets Dangereux affiche un EBITDA négatif de (1 481) K€ dû essentiellement à l'arrêt de la production pendant plusieurs semaines imposé par les travaux de mise en conformité de la nouvelle zone de préparation de charges.

Les segments Etudes et ingénierie, torches et procédés et Air et gaz dégagent un EBITDA positif respectivement de 179 K€ et 1 071K€ contre respectivement 596 K€ et 1 718 K€ en 2011.

Résultat net

Le résultat net part du Groupe correspond à une perte de (20 091) K€ contre une perte de (1 341) K€ en 2011.

La branche Energies Renouvelables a, à elle seule, enregistré un résultat net contributif déficitaire de (16 488) K€ et constitue la zone de perte la plus importante. Cette perte inclut des éléments non cash significatifs dont :

  • une dépréciation de 3 875 K€ comptabilisée sur les titres mis en équivalence de CHO Morcenx au regard du retard de la Take Over Date et du remplacement du gazéifieur qui a engendré une période d'arrêt prolongée : l'usine doit être remise en route fin 2013 début 2014 pour une livraison le 28 février 2014 et une montée en puissance dans les mois qui suivront. Les hypothèses de rendement et de flux de trésorerie pourront donc être réappréciées sur la base des performances réellement constatées en 2014 ;
  • une dépréciation de 3 750 K€ comptabilisée sur les 7 500 K€ versés en garantie au titre du contrat d'EPC afin de tenir compte du risque de mise en jeu par CHO Morcenx de cette garantie.

Tout ou partie des ces dépréciations pourra faire l'objet de reprises sur des exercices ultérieurs en fonction des performances de la centrale électrique à Morcenx et du montant des garanties finalement libérées à la livraison définitive de la centrale.

Flux de trésorerie et bilan

En milliers d'euros (KEUR) 31/12/2012 31/12/2011 Variation Actifs non courants 46 055 48 631 -2 576 -5% Actifs courants 26 941 39 863 -12 922 -32% Capitaux Propres - Part du Groupe 13 808 34 556 -20 748 -60% Intérêts hors groupe 2 133 2 446 -313 -13% Dettes financières non courantes 19 753 11 997 7 756 65% Autres passifs non courants 1 648 1 523 125 8% Dettes financières courantes 3 803 3 500 303 9% Autres passifs courants 31 853 34 472 -2 619 -8% Endettement net - 19 501 -3 535 -15 966 452% Gearing 0,6 0,1 0,5 531% Capacité d'autofinancement -9 579 3 627 -13 206 -364% Investissements nets -7 609 -14 416 6 807 -47% Capitaux Propres - Part du Groupe, par action en EUR/par action 0,88 2,22 -1,3400 -60%

Source  : Comptes consolidés 2012 arrêtés par le Conseil d'Administration du 18/09/2013

Le total du bilan s'établit à 72 996 K€ contre 88 495 K€ au 31/12/2011, soit une baisse de 15 499 K€.

Au sein du bilan actif, cette baisse se répartit entre les actifs non courants et les actifs courants avec respectivement (2 576) K€ et (12 922) K€. Les principaux postes concernés sont :

  • au sein des actifs non courants, les participations dans les entreprises associées en diminution de 3 299 K€, en lien avec la dépréciation des titres CHO Morcenx mis en équivalence, et les autres actifs financiers non courants en recul de 3 576 K€ au regard de la dépréciation du dépôt en garantie effectué dans le cadre du contrat d'EPC de CHO Morcenx (cf. commentaires ci-avant dans le paragraphe Résultat net). Ces baisses conséquentes sont partiellement compensées par la hausse des immobilisations corporelles à hauteur de 4 037 K€, hausse liée à la poursuite des investissements dans le bâtiment de CHO Morcenx, dans la plateforme KiWi et dans le four de traitement des déchets dangereux ;
  • au sein des actifs courants, la trésorerie (- 7 908 K€) qui a été fortement impactée par le retard dans la livraison technique provisoire de l'usine de Morcenx et les coûts de mise en route de l'usine, et l'encours client (-3 603 K€) en lien avec la baisse de l'activité.

Au sein du bilan passif, la baisse se concentre au niveau des capitaux propres qui ont diminué de (21  062) K€ entre 2011 et 2012, en lien avec la perte de l'exercice 2012 qui s'élève à (20 891) K€.

Cette forte baisse est partiellement compensée par la hausse des passifs non courants, en particulier des dettes financières non courantes qui ont augmenté de 7 756 K€. La variation est principalement liée à la souscription d'emprunts pour un montant de 4 000 K€ dans le cadre de la mise en route de l'usine de production d'énergie de Morcenx, dont 378 K€ déjà remboursés au 31/12/2012, de la libération partielle du prêt immobilier finançant la construction du bâtiment de CHO Morcenx, et des prêts accordés par OSEO dans le cadre du financement des travaux dans la préparation des charges de l'usine de traitement des déchets dangereux et du développement des activités avec l'exploitation de l'usine CHO Morcenx.

L'endettement net du groupe s'établit à (19 501) K€ au 31/12 /2012 contre un endettement net de (3 534) K€ au 31/12/11, résultat conjugué de la baisse de la trésorerie et de la hausse des dettes financières non courantes.

Evènements significatifs post-clôture et perspectives

Depuis sa mise en route à l'été 2012, la centrale électrique à Morcenx n'a pas atteint les performances contractuelles à cause de la défaillance du gazéifieur, équipement-clé du procédé, ainsi que de divers autres incidents. Ce retard de la livraison technique provisoire (« Take Over Date ») de l'usine a occasionné d'importants frais et contraint le Groupe à prendre des décisions stratégiques, financières et opérationnelles majeures.

La société a, dans ce contexte, décidé de suspendre sa cotation en avril 2013. La reprise de cotation fera suite au jugement définitif d'homologation par le Tribunal de Commerce de Mont de Marsan, en septembre 2013, des protocoles d'accord de conciliation signés avec les partenaires du Groupe au terme des négociations menées depuis plus de 5 mois.

Pour une meilleure performance et visibilité, le Groupe a décidé de se recentrer sur ses métiers historiques.

Apport de nouveaux fonds par les partenaires clés et aménagements des prêts existant

L'actionnaire de référence, Crédit Suisse Europlasma SPV LLC et le propriétaire de l'usine CHO Morcenx ont réitéré leur confiance et leur soutien au Groupe avec :

  • l'aménagement des contrats de prêts souscrits en décembre 2012

Le terme du remboursement de l'avance de 2,7 M€ accordée par le partenaire CHO Morcenx à CHO Power, libérée à hauteur de 2M€, a été porté à juillet 2014 (contre juin 2013).

Le prêt relais de Crédit Suisse Europlasma SPV LLC a été limité aux 2 M€ versés sur les 4 M€ prévus au contrat, et sa rémunération en intérêts a été abaissée à 8%, portée rétroactivement à 12% à l'obtention de la « Take Over Date ».

  • la mise en place d'un nouveau financement par les partenaires financiers du Groupe

Crédit Suisse Europlasma SPV LLC et CHO Morcenx SAS ont, sur une base pari passu, accordé à CHO Power SAS un prêt d'un montant de 4,56 M€, au taux de 8%, rétroactivement porté à 12% à l'obtention de la « Take Over Date ». Cet emprunt est remboursable, au plus tard, mi août 2014.

Les garanties associées à ce prêt sont les suivantes :

  • Nantissement des titres Inertam
  • Nantissement de l'action de préférence CHO Power conférant des droits sur les changements de gouvernance de CHO Power
  • Nantissement des titres FIG
  • Garantie du produit de cession des titres FIG/Europe Environnement au-delà de 2M€
  • Privilège de new money accordé aux partenaires financiers dans le cadre des protocoles d'accord de conciliation.

Par ailleurs, afin de faire face aux besoins de trésorerie non couverts par le nouveau financement, une levée de fonds auprès des actionnaires et d'autres investisseurs, sous réserve de l'approbation des actionnaires lors de la prochaine Assemblée Générale, et/ou l'obtention d'une autre source de financement devrait intervenir d'ici début 2014.

Remplacement du  gazéifieur de CHO Morcenx et nouveau report contractuel de la Take over date

Un incident technique survenu en février 2013 a entrainé l'arrêt de la centrale électrique à Morcenx. Parallèlement, un comité d'experts a été réuni pour faire le bilan de performance de l'usine. Le comité a validé la pertinence et la fiabilité du procédé mais a encouragé la société à remplacer le gazéifieur et à procéder à la réparation des équipements endommagés.

Dans ce contexte, le Conseil d'Administration, le management et le principal client, la société CHO Morcenx, ont décidé de prolonger l'arrêt de l'usine pour remplacer le gazéifieur déficient. Ce dernier a été démantelé et le nouveau gazéifieur est en cours de construction pour une remise en route de l'usine début 2014. La nouvelle échéance pour la « Take Over Date » est fixée au 28 février 2014.

Réfection complète du four de traitement des déchets dangereux

Les problèmes techniques rencontrés au niveau de la préparation des charges de la ligne de traitement ont été réglés à la fin du 1er semestre 2013. Ces modifications, couplées à la réfection trisannuelle complète du four menée durant l'été 2013, devraient accélérer les cadences de production. Ces dernières ont déjà retrouvé de bons niveaux avant l'arrêt programmé de l'été 2013, tendance qui doit être confirmée à compter de la reprise de la production fin septembre 2013.

Recentrage du Groupe Europlasma sur son core-business

En complément du nouveau financement et des actions opérationnelles listées ci-avant, plusieurs mesures ont été prises pour assurer le rétablissement du Groupe et recentrer ses activités sur son cœur de métier, et ses technologies brevetées et son savoir-faire.

Ces mesures comprennent la vente d'actifs non stratégiques et l'abandon d'activités non fondamentales, notamment le processus de cession engagé au cours du 1er semestre 2013 du secteur Air & Gaz, détenu à 51%. Plusieurs acheteurs potentiels ont manifesté leur intérêt et la finalisation de l'opération est attendue au cours du 1er semestre 2014.

Par ailleurs, plus de 20 ans après avoir fondé Europlasma, Monsieur Didier Pineau a quitté ses fonctions de directeur général du Groupe fin juin 2013. Monsieur Didier Pineau reste actionnaire du groupe. François Marchal, administrateur, a été nommé à sa succession jusqu'au 01/01/2014.

Grâce aux mesures prises en 2013, le Groupe se concentrera sur le développement de ses activités de traitement des déchets dangereux et de production d'énergies renouvelables. S'appuyant sur les technologies fiables et éprouvées et sur les réalisations effectuées ces 12 derniers mois, le nouveau Management mettra l'accent sur la création de valeur dans chacun de ces secteurs pour conduire le Groupe vers une croissance durable.

Prochaines étapes dans l'agenda financier 

  • 30/09/2013 : Reprise de cotation
  • 31/10/2013 : Publication des comptes consolidés semestriels 2013
  • 08/11/2013 : Assemblée Générale des actionnaires (Bordeaux)

Le détail des comptes consolidés 2012 est disponible sur le site internet de la société, dans la partie « Actionnaires & Investisseurs », rubrique « information financière ».

Avertissement important

Ce communiqué contient des informations et déclarations de nature prévisionnelle basées sur les meilleures estimations de la Direction à la date de leur publication. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes difficilement prévisibles et généralement en dehors du champ d'action du Groupe. Ces risques incluent les risques listés dans le Document de Référence du Groupe disponible sur son site internet http://www.europlasma.com.

Les performances futures du Groupe peuvent en conséquence différer sensiblement des informations prospectives communiquées et le Groupe ne peut prendre aucun engagement quant à la réalisation de ces éléments prévisionnels.


ANNEXES

1. GLOSSAIRE


CHO Morcenx : Société par Actions Simplifiée, propriétaire de l'usine de production d'énergie à partir de déchets et biomasse à Morcenx (Landes), détenue à 25% par le Groupe Europlasma, via sa filiale CHO Power.

EBITDA : résultat net de l'ensemble consolidé, augmenté de l'impôt sur les bénéfices, des charges financières nettes des produits financiers et des dotations aux amortissements et aux provisions nettes des reprises.

Endettement net : dette financières courantes et non courantes sous déduction de la trésorerie et équivalents

EPC : Engineering, Procurement and Construction contract. C'est un contrat d'ingénierie, approvisionnement et construction.

Gearing : ratio endettement net  / (endettement net + capitaux propres)

KIWI : Kobelco Eco Solution (KES) Industrial CHO PoWer GasIfication est un programme de développement qui vise à tester la combinaison d'un nouveau type de gazéifieur développé par KES et le turboplasma® (procédé d'épuration par plasma du gaz de synthèse) développé par Europlasma, pour la production d'énergie à partir de déchets et de biomasse.

KNPP : Kozloduy Nuclear Power Plant est un contrat qui prévoit la fourniture d'un four plasma pour réduire le volume et immobiliser les déchets faiblement et très faiblement radioactifs de la centrale nucléaire bulgare.

O&M : Operations and Maintenance Contract. C'est un contrat d'exploitation et maintenance.

Take Over Date : livraison technique provisoire dans le cadre du contrat d'EPC de la centrale électrique à Morcenx


2. INFORMATION SECTORIELLE

Etudes et ingénierie, torches et Déchets Energies Air et 31/12/2012 procédés dangereux Renouvelables Gaz Total Goodwill 0 2 615 0 5 256 7 872 Autres immobilisations incorporelles 496 21 805 35 1 357 Immobilisations corporelles 11 216 5 776 2 7 387 24 380 Autres actifs non courants 1 273 738 9 490 944 12 446 Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 715 786 300 1 254 4 055 Dettes financières 9 321 2 673 1 622 9 940 23 556 Total Actif 30 378 8 213 15 859 18 546 72 996 CA 2 457 6 250 2 544 24 087 35 338 Résultat opérationnel -647 -3 180 -14 165 -222 -18 215 EBITDA 179 -1 481 -8 973 1071 -9 204 Dotations nettes aux amortissements et dépréciations -826 -1 699 -743 -770 -4 038 Etudes et ingénierie, torches et Déchets Energies Air et 31/12/2011 procédés dangereux Renouvelables Gaz Total Goodwill 0 2 615 0 5 795 8 410 Autres immobilisations incorporelles 465 28 1 035 60 1 587 Immobilisations corporelles 6 320 4 880 1 212 7 930 20 343 Autres actifs non courants 1 687 556 15 439 608 18 291 Trésorerie et équivalents de trésorerie 5 480 1 176 3 842 1 465 11 963 Dettes financières 3 451 4 0 12 044 15 498 Total Actif 17 129 14 779 29 993 26 593 88 495 CA 1 369 7 960 17 186 31 516 58 030 Résultat opérationnel -42 -1 179 -176 952 -446 EBITDA 596 634 -259 1 718 2 688 Dotations nettes aux amortissements et dépréciations -639 -1 813 -539 -755 -3 745

Source : Comptes consolidés 2012 audités par le collège des Commissaires aux Comptes et arrêtés par le Conseil d'Administration du 18/09/2013

Contacts presse et investisseurs
François MARCHAL - Directeur Général
Estelle MOTHAY - Directrice Administrative et Financière
Tel: +33(0)556-497-000
contactbourse@europlasma.com



'/>"/>
SOURCE Europlasma
Copyright©2012 PR Newswire.
All rights reserved


Post Your Comments:
*Name:
*Comment:
*Email:
(Date:2/10/2016)... ... 2016 , ... Global Stem Cells Group, a ... Stem Cells Network (GSCN) and its affiliate Global Medical Training Network to ... and bone marrow therapies. , Through the new collaboration, Global Stem Cells ...
(Date:2/10/2016)... ... February 09, 2016 , ... Creation Technologies, leading global ... Highest Overall Customer Rating Award from Circuits Assembly , today announced its milestone ... USA, Canada, Mexico and China. , The EMS provider, known in the EMS ...
(Date:2/9/2016)... 9, 2016  Regenicin, Inc. (OTC Bulletin Board: ... the development and commercialization of regenerative cell therapies ... organs, recently reported the Company,s operating results for ... 2016. Lonza America , Inc. (the ... year in the process of consummating an agreement ...
(Date:2/9/2016)... ... February 08, 2016 , ... Net-Translators, ... today the launch of its revamped and improved website. In an on-going effort ... the redesigned website will better communicate how the company designs and delivers thorough, ...
Breaking Biology Technology:
(Date:2/5/2016)... 5, 2016 http://www.researchandmarkets.com/research/5kvw8m/global_facial ... "Global Facial Recognition Market 2016-2020" ... http://www.researchandmarkets.com/research/5kvw8m/global_facial ) has announced the addition of ... report to their offering. --> ... has announced the addition of the ...
(Date:2/3/2016)... DUBLIN , Feb. 3, 2016 /PRNewswire/ ... announced the addition of the "Emotion ... NLP, Machine Learning, and Others), Software Tools ... Application Areas, End Users,and Regions - Global ... offering. --> http://www.researchandmarkets.com/research/d8zjcd/emotion_detection ) ...
(Date:2/2/2016)... 2016   Parabon NanoLabs (Parabon) announced ... Research Office and the Defense Forensics and Biometrics ... the company,s Snapshot Kinship Inference software ... generally, defense-related DNA forensics.  Although Snapshot is best ... and ancestry from DNA evidence), it also has ...
Breaking Biology News(10 mins):